DROIT DE LA RÉPUBLIQUE DU CAMEROUN

EN/FR
Droit de la République du Cameroun
Aller au contenu

BIBLIOGRAPHIE I [ETAT-PEUPLE-AUTORITÉS]

BIBLIOGRAPHIE JURIDIQUE > OUVRAGES
CONSTITUTION

James Mouangué-Kobila, La protection des minorités et des peuples autochtones au Cameroun. Entre reconnaissance interne contrastée et consécration universelle réaffirmée, Dianoia, 2009.


DROITS POLITIQUES



NATIONALITÉ, ÉTRANGERS, ASILE

Eric Essono Tsimi, Le principe de la double nationalité au Cameroun, l'Harmattan Cameroun, 2012).


AUTORITÉS LEGISLATIVES

S. Efoua Mbozo'0 et Dormrawa Houly, Assemblée nationale autopsie de la mère des institutions camerounaises histoire, bilan et perspectives, Dianoia, 2017.


ADMINISTRATION

M. Ondoa /P. E. Abane Engol, Les fondements du droit administratif camerounais : actes du colloque organisé à l'Université Yaoundé-II les 3 et 4 novembre 2015, l'Harmattan, Paris, 2016.

François Narcisse Njame, Usages et coutume en droit administratif camerounais, Dianoia, 2011.

Joseph Owona, Droit de la fonction publique camerounaise, l'Harmattan, Paris, 2011.


ADMINISTRATION DÉCENTRALISÉE

Hilaire Kouomegne Noubissi, Décentralisation au Cameroun : la répartition des compétences entre l'Etat et les collectivités locales, Editions l'Harmattan, 2013.

POUVOIR JUDICIAIRE_AVOCAT_NOTAIRE

Matthieu Tankeu, L'administration de la justice au Cameroun, vers un dépassement de la colonialité, l'Harmattan Cameroun, 2019.

A. Marticou, L'organisation judiciaire du Cameroun, Penant, 1969.


Jurisprudence



COUTUME

S. Ombiono, Le mariage coutumier dans le droit positif camerounais, Penant, 1989.


GÉNÉRALITÉS JURIDIQES, DROIT DE L'ÉGLISE, SCIENCES AUXILIAIRES (philosophie et sociologie juridiques)

Belmond Didier Mbiangoup Noundou, Cameroun : ces lois longtemps ignorées, s.e, Yaoundé, 2018.
Jean-Marie Tchakoua, Introduction générale au droit camerounais, L'Harmattant, 2017.


Maurice Kamto, Pouvoir et droit en Afrique noire : essai sur le fondement du constitutionnalisme dans les Etats d'Afrique noire francophone, LGDJ, Paris, 1987.















Service@droitcamerounais.info

©Tous droits réservés
Retourner au contenu